LES MACARONS

Ha les macarons ! Tout le monde vous dira j’adore ! Mais c’est difficile…

Hé oui je confirme, cela n’est pas facile, il ne faut pas se décourager malgré les premiers échecs, Il faut persévérer, se documenter, voir prendre un cours, actuellement on peut trouver facilement un cours de macarons sur le net à proximité de chez vous, voir quelques amis qui ont eu plus de réussite et peuvent vous conseiller.

En bref le macaron se mérite !

Voici ma petite aventure du macaron : avant même de commencer à en faire, j’ai surfé sur le net afin de trouver recettes et conseils, amandes, sucre, blancs d’œuf, colorant, j’avais bien compris ! Mais la réalisation m’a paru parfois hasardeuse, aussi j’ai opté pour un cours avant même de me lancer dans la confection. (Merci mon chéri pour ce cours à l’atelier des chefs)

Alors d’abord,  j’ai appris qu’il existait plusieurs sortes de macarons ; un macaron tout craquelé type le macaron de Saint Emilion, les macarons lissent et colorés tels qu’on les connait il y en a 2 sortes le macaron à la meringue à la française et le macaron à la meringue à l’italienne.IMG_0127

Le cours était un cours de macaron à la française,

bon j’en savais rien du tout et j’étais prête pour tout apprendre !

J’ai pris mon cours et je suis repartie avec ma boite de macarons fait main,

toute fière que j’étais !

Après avoir acheté les ingrédients, je me suis lancé, résultat tout raplapla !! Tout craquelé !! Une horreur, bons mais moches,  impossibles à garnir.

IMG_0130IMG_0129__2_

J’ai cherché encore et encore sur le net et j’ai trouvé un blog bien fait ; La cuisine de Mercotte, j’ai acheté des plaques à pâtisserie, et j’ai réessayé plusieurs fois et ce n’était pas aussi bien que lors de mon cours mais j’arrivais à en faire !! Un peu aussi grâce au livre de Mercotte «solutions macarons » que le Père noël m’avait offert !

Macarons meringue à la françaiseP1000110P1000111

P1000109

Une amie, Laurence, m’a dit vouloir prendre un cours de macaron, si je voulais bien l’accompagner, alors je me suis dit que peux être je pourrais améliorer ma réussite des macarons car j’en étais seulement à 60% de réussite et cela faisait pas mal de coques craquelées à manger sans garniture !

Donc me voilà repartie pour un cours mais cette fois avec une meringue à l’italienne, peux être que cela parait plus complexe au départ car il faut apprendre à se servir d’une sonde de température,  mais la phase de macaronage est beaucoup plus simple ! Et le résultat plus sur ! Un conseil sautez le pas, achetez une thermosonde et faites la recette meringue à l’italienne. Mon pourcentage est passé  à 85 voir 90% un an après avoir commencé à m’intéresser au sujet.

Macarons meringue à l’italienneP1000582P1000581

J’ai fait 2 parfums : une crème au citron, et une framboise, ce qui ma permis de faire 3 macarons différents : un macaron coque rose et crème framboise, un macaron coque verte et crème citron, et le dernier coque verte et coque rose avec une pointe de crème framboise au milieu et autour de la framboise de la crème citron !!

Quel délice…. Il m’en restait, que j’ai congelé pour une autre fois.