Dimanche 13 avril 2008, jour anniversaire pour votre blogeuse : j'ai cuisiné pour la famille, je m'étais mis dans la tête de faire de la grande cuisine pas trop difficile et de faire plaisir avec un menu de Montpellier : tarte fine au tourteau émincé de st jacques des frères Pourcel du jardin des sens (3 étoiles Michelin)à Montpellier.

IMG_0413suivi d'un FIMG_0416ilet de veau farci aux cépes sauce au Montbazillac

et pour le dessert un croustillant aux abricots de Thierry Phal de la Bergerie au Luxembourg (2 étoiles Michelin).

IMG_0417

Alors le problème résidait dans le fait que je faisais un déjeuner, cela m'obligais à une préparation la veille :  pour le dessert ; compotée d'abricots, coulis d'abricot, pour l'entrée ; caramel de betterave, le coulis d'orange, la salade de tourteau en partie... bien sure la majorité des courses ont été effectuées le vendredi, le reste le samedi matin au marché, j'ai pris quelques initiatives dans les recettes, pour l'entrée je n'ai pas fait le feuilleté, mais pris des pâtes toutes prêtes, les légumes j'ai pris des surgelés et j'ai rajouté pour le dessert des pistaches concassées et des amandes affilées. Le fait d'être en avril m'a obligé à changé le parfum du sorbet, car je n'ai pas pu trouver de sorbet abricot à cette période de l'année aussi l'ai-je remplacé par une glace nougat qui je trouve, bien que les saveurs soit différentes, s'accorde pas mal avec la compotée d'abricots (abricot surgelé là aussi !).

Le samedi j'ai gérer pas trop mal l'organisation des préparations, pour le dimanche matin c'était un peu plus short car comme je m'étais couché tard (diner festif entre amis au club de hand) le timing était un peu serré !! mais bon je pense avoir assuré pas trop mal,

bien que pour ma part j'y trouve trois fausses notes : le crabe trop copieu a mangé les saveurs de la saint jacques, le filet de veau était un trop cuit à mon goût, et les arlettes du dessert trop épaisses et pas assez croustillantes. le vin parfait ! comme toujours !